« Pondipost du Mercredi - Small Business et New Technologies ! | Accueil | Pondipost du Lundi - Grand Angle »

22 août 2008

Commentaires

Benoît Granger

oui, d'accord, mais ce n'est pas une raison pour confondre 2 choses différentes :

- oui, la plupart des programmes de MC mis en place avec interventions des pouvoirs publics ont eu ces effets pervers, pas seulement en Inde : parce que les pouvoirs publics en question voulaient (bêtement) se substituer aux professionnels

- mais laisser de purs banquiers investir ce créneau a, trop souvent, provoqué chez eux des reflexes pavloviens. les pauvres remboursent ? ça veut dire qu'ils peuvent rembourser plus ; et on leur a collé aussitot des taux d'interet élevés (plus élevés que le risque qu'ils représentaient, ce qu ieset déloyal) ; et on leur a collé en plus des procédures de recouvrement assez atroces --les suicides de paysans surendettés en Inde ne sont pas un mythe : ils ont été chiffrés !

- puis,avec les "lois du marché" comme seules règles, on a crée une suroffre artificielle qui a crée à son tour des effets pervers = beaucoup de prets, et pas d'accompagnement ; donc beaucoup d'échecs !

voilà ou on en est en Inde aujourd'hui, en gros

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.