« Le Pondipost du mercredi - les microentrepreneurs c'est quoi ? | Accueil | Le pondiPost du lundi - grand angle - Scandale »

29 août 2008

Commentaires

Benoît Granger

tu s raison l'ami (sauf sur "l'un des plus grands spécialistes français ... ! !); mais équilibrer l'ensemble, comme tu le suggères, coûte cher et demande des efforts de créativité que les IMF "sous pression" n'ont plus les moyens de faire !

C'est ma crainte essentielle dans l'évolution actuelle de la MF : que l'intrusion désordonnée d'investisseurs (assez incultes, dans l'ensemble : assez monomaniaques sur "c'est profitable" versus "c'est pas profitable")ne perturbe ces équilibres fragiles.

A cet égard, je te recommande les débats actuels, pour l'essentiel en Anglais, sur les suites du scandale Compartamos au Mexique. Cette affaire est vraiment la cristallisation des menaces qui pèsent sur la MF.

cela dit, je viens d'apprendre qu'une université américaine a été missionnée pour faire une étude d'évaluation sur les client(e)s de Compartamos. Attendons de voir qui a enrichi qui : les actionnaires ou les clients !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.